aA

Comment protéger votre animal du froid ?

14 déc 2011 à 14h14 par Wallace .
 

Ce matin, je vois mon vétérinaire planté sur le trottoir, dans le vent. 
Je viens lui renifler les bas de pantalon, il voit tellement de potes poilus que c'en est une mine d'infos question odeurs.
 

Je lui demande : " Kestu fais planté là, t'attends que tes cheveux repoussent ?"
 

Lui : Très drôle Wallace, tu te souviens quand je t'ai traité pour la gale, tu n'en menais pas large, tout pelé que tu étais ! Non, j'attends un taxi pour aller à la télé. (Ceux qui ont la flemme de lire jusqu'au bout  et qui préfèrent voir l'interview, c'est par ici !)
 

Wallace : La télé ?
 

Le véto : Oui, ils veulent m'interviewer sur "comment protéger son animal du froid"

 


Wallace : Wouaw, génial ! T'as l'air un peu tendu, tu veux que je te fasse réciter ?


Le véto : Ah oui, tiens, pourquoi pas ? Tiens, pose-moi la question !


Wallace : Quelle question ?
 

Le véto : Bah, "comment protéger son animal du froid" !


Wallace : Ah oui pardon. Alors, docteur, dites-nous : comment protéger son animal du froid ?


Le véto : Merci.

Avant toute chose, il faut répondre à la question :

“Oui ou non, les animaux ont-ils besoin qu’on les protège du froid ?”


Wallace : C'est vrai ça , est-ce bien nécessaire ?


Le véto : La réponse est : “Ça dépend !”

Dans la nature, les animaux sont dehors, en permanence. Leur corps a le temps de se préparer aux variations saisonnières. Pendant l’automne, la peau des mammifères fabrique un sous-poil très dense et très efficace pour les protéger du froid. 
As-tu déjà vu un reportage, avec des bisons par moins quarante dans le blizzard ? 
Aucun ne grelotte ! 
Ce sous-poil tombe à la fin du printemps, quand il n’a plus d’utilité.

Les choses sont un petit peu différentes pour les animaux de compagnie. 
À force de vivre à nos côtés, dans nos maisons et nos appartements qui sont toujours à la même température, leur corps perd l’habitude de se préparer pour l’hiver. 
Comme nous qui ne gardons pas notre manteau à l’intérieur, ils sont habillés “pareil” toute l’année.

Mais quand il faut sortir votre chien pour sa promenade, au mois de décembre, vous ne risquez pas d’oublier d'enfiler manteau, bottes, écharpe et gants.
 

Wallace C'est bien vrai ça ! Et encore, t'oublies le chapeau et le parapluie !

Le véto : Et vous les chien alors ? 
S’il fait deux degrés dehors, vous prenez de plein fouet un différenciel de température de vingt degrés au moins.

Donc, pour un chien qui passe la plupart de son temps dans un intérieur bien chauffé, la réponse est : “Oui, il faut protéger son animal de compagnie du froid.”
 

Wallace : Moi, je suis souvent sur le trottoir, devant le salon de coiffure...
 

Le véto : Les chiens qui passent leur temps dans le jardin, ou les chats qui vadrouillent en permanence, gardent la capacité de se fabriquer leur propre manteau. 
Par contre, ils auront besoin de manger une ration un peu plus riche, afin d’avoir plus de calories à “brûler”.

Pour les autres, il vaut mieux les protéger.

 

Wallace : Comment ?
 

Le véto : Si vous devez transporter votre chat à l’extérieur par grand froid, préférez un sac de transport en toile rigide, bien fermé, plutôt qu’une cage avec une grille comme ouverture. 
Vous pourrez aménager un couchage bien douillet à l’intérieur avec une polaire par exemple.


Wallace : Moi, ça ne risque pas de m'arriver : j'ai pas d'chat ! Et concernant les chiens ?
 

Le véto : Pour un petit chien qui reste à la maison ou en appartement une bonne partie de la journée, il peut être judicieux de le couvrir d’un manteau ou d’un imper pour sortir par grand froid ou sous une pluie glacée. 
À défaut, il n’est pas rare qu’il prenne froid.


Wallace Ah bon, les chiens s’enrhument eux aussi ?
 

Le véto : C’est une très bonne question Wallace : le plus souvent, on “attrape froid” par les organes qui sont le moins protégés, c’est assez logique. 
Les humains, ainsi, sont facilement sujets aux rhumes, otites, angines, sinusites, car ils ont la tête et le visage nus. Les propriétaires de petits chiens ont tous remarqué que leur ventre est systématiquement mouillé et froid quand ils sont sortis par temps pluvieux. 
Chez les chiens, c’est sur le ventre que le pelage est le plus mince, et ils sont donc plus souvent sujets aux diarrhées et autres “gastro”.


Wallace : Conclusion, les chiens s’enrhument... par le ventre !
 

Le véto : Exactement Wallace ! 
Aussi, il faut les sécher avec une serviette en rentrant, et installer leur couchage près d’une source de chaleur, et surtout, dans un coin sans courant d’air !


Wallace : À quoi d’autre faut-il penser ?
 

Le véto : Dès qu’il menace de geler ou de neiger, les trottoirs sont salés par les services d’entretien. 
Cela peut être agressif pour les chiens qui marchent “pieds nus”, ne l’oublions pas ! Il faut protéger leurs coussinets.

 

Wallace : T'as raison, ça brûle !

Le véto : La première chose à faire est de renforcer leurs coussinets en y appliquant une solution tannante comme Solipat, qui va épaissir leur “semelle”. Il vaut mieux commencer à l’automne mais il n’est jamais trop tard.

Ensuite, dès que les trottoirs sont salés ou  enneigés, pensez à rincer les pattes des chiens à l’eau tiède en rentrant de la balade.

Enfin, si un chien a les coussinets brûlés par le sel ou la neige, on peut lui apporter un certain réconfort avec des baumes adaptés qui peuvent être “léchés” sans danger comme BioBalm par exemple.
 

Wallace : Moi, j'adore me lécher !

Le véto : Personne n'en doute, Wallace ! Et si un chien est assez petit pour être porté dans un sac à l’épaule, il ne faut pas hésiter à le balader ainsi, il sera ravi !


Wallace : Pour résumer, comment protéger son animal du froid ?
 

Le véto : S’il est habitué à rester dehors, enrichissez sa ration et placez son panier dans un coin chaud et sans courant d’air.

Si vous le  transportez dans un sac, préférez un sac correctement isolé.

Après la promenade, n’hésitez pas à rincer les pattes de votre chien et à lui sécher le ventre.

Les petits chiens qui vivent en maison ou en appartement gagneront à porter un manteau pour sortir quand il fait froid. Et si vous pensez que c’est moche ou ridicule, c’est que vous n’avez pas vu les très belles choses qui se font aujourd’hui en matière de manteaux !
 

Wallace : T'as raison, si mon humaine pouvait me changer ma vieille pelisse toute distendue... Mais on peut rêver ! Merci Docteur pour ces conseils ! Ah, j'me sens presque dans la peau d'un journaliste télé !
 

Le véto : Tu ne t'en sors pas mal ! Et moi ça m'a fait du bien ! Je suis tout ragaillardi !


Wallace Non-non, c'est juste le vent sur ton crâne dégarni ! Bah tiens, t'as justement ton taxi qui arrive. 
Salut Doc ! 
Et n'attrape pas de rhume de cerveau !
 

Le véto : Merci Wallace, tu es trop gentil avec moi !

 

Sans rire, il est pas cool mon véto ? En plus, ça sera bientôt une star, si ça continue !

Et pour voir
l'interview, c'est par ici !

                                                   Wallace

Commentaires

1. Par Wallace, le 20 avr 2012 à 15h54
Wallace

Personne n'en pense rien ? Rhalala ! 
Pourtant on s'est bien pelés cet hiver... En tous cas, gardez ces conseils au chaud pour les prochains frimas, votre chien ou votre chat vous en seront reconnaissants :)

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Une paire de lunettes comporte combien de verres (chiffres) ?