Vous êtes ici : Accueil / Blog / Bla Bla de Wallace
aA

La lampe UV "Urine Finder", vous connaissez ?

17 sept 2015 à 14h14 par Wallace .
 

Mes chers amis poilus !

Vous n'êtes pas sans savoir que les criminels n'ont plus aucune chance face aux agents spéciaux !

On ne compte plus les émissions qui vantent les exploits de ces enquêteurs chargés de les traquer, grâce aux outils modernes que la technologie met à leur disposition.

 

Soyez sur vos gardes, mes amis, car aujourd'hui, la ménagère lambda a les moyens de débusquer la moindre trace que vous auriez pu négligemment laisser dans son intérieur coquet, grâce à la lampe UV "Urine FInder" URINE OFF qu'elle se procurera  pour un prix modique sur son site internet préféré, un Chien sur la Toile !

Lampe UV Urine FInder URINE OFF

 

Tenez le vous pour dit : plus question de lever la patte contre un pied de table ou un rideau en pensant que vous pourrez vous glorifier de votre exploit en humant le doux parfum de votre propre urine, satisfait de vérifier à chaque inspiration que vous vous trouvez bien dans votre home sweet home ! 

Non ! 

C'est fini et bien fini !

Toute trace sera impitoyablement repérée grâce à cette maudite lampe et son doux parfum immédiatement exterminé grâce au spray URINE OFF chien.
 

Adieu, délicates fragrances vésicales !

Adieu, messages odorants personnalisés !
 

Amis poilus, c'est d'une voix solennelle que je vous annonce que nous avons perdu aujourd'hui une grande bataille dans la guerre que les humains mènent contre nos odeurs !


Partir en vacances avec… son humain !

21 juil 2014 à 14h14 par Wallace .

Salut les poilus ! Ayé, c'est les vacances ! Pour moi c'est bientôt : mon humaine ferme le salon de coiffure la première quinzaine d'août ; mais certains d'entre vous sont certainement déjà partis.

 

Comme je suppute que la majorité d'entre vous a décidé de partir avec son (ou ses) humain(s), je vais donc en profiter pour vous glisser quelques conseils pour que tout se passe bien. 


Partir en vacances avec son Humain


Eh oui, que voulez-vous, c'est toujours le weekend ou en vacances qu'il se passe des trucs, isn't it ? 

Oui, je sors d'un stage pour bloggers, car la direction trouvait mon argot trop... rêche. 

Me voilà transformé en Shakespeare de la toile ! Bon, moi, je ne suis pas convaincu, alors j'espère que vous commenterez ce billet pour donner votre avis !

Bien.

Tout d'abord, il convient de préparer une trousse de secours à emporter avec soi pour ne pas à avoir à perdre une après-midi dans la salle d'attente du médecin roumain qui remplace le local, en vacances aussi, alors qu'on aurait été bien mieux à siester dans le jardin.

Je vous conseille donc :

Un traitement d'appoint pour les problèmes de transit, plus communément dénommés tourista. 

Vous pouvez glisser subrepticement dans la paëlla de votre humain une à trois gélule (s) d'Ultradiar quand vous voyez que manifestement, les moules sont venues toutes seules de la mer jusqu'au restaurant, et que ça leur a pris quelques semaines.

Le traitement de la tourista est plus simple que son diagnostic. 

En effet, les humains prennent un malin plaisir à cacher leurs déjections dans les cuvettes des vécés pour pas qu'on puisse les leur renifler ! 

Je vous donne donc un truc pour savoir si leurs intestins crient vengeance : si votre humain va aussi souvent aux toilettes qu'un chien mâle lève la patte pendant la promenade, et qu'à chaque fois il y laisse un fumet chargé comme un touriste d'aujourd'hui en Syrie, vous pouvez dégainer l'Ultradiar

Autre indice : l'humain qui a de l'éducation se retient en général de dégazer à proximité de ses congénères. Par contre, aucun ne s'est jamais gêné pour embaumer l'air en compagnie de son chien ou de son chat. Vous serez donc aux premières loges pour découvrir, grâce à votre flair perfectionné, si une flore intestinale opportuniste a colonisé l'intestin de votre humain !

Et n'oubliez pas, les médicaments ça marche encore mieux avec un jour de diète puis quelques jours de riz très cuit à la place des crudités !

 

Autre ingrédient indispensable des vacances : la crème solaire. 

Là encore, si votre humain inconséquent à oublié la sienne, vous pourrez toujours lui prêter votre Dermoscent Sunfree indispensable pour les truffes roses. 

Un bonheur n'allant jamais seul, sachez que votre Dermoscent est comestible. Vous ne voyez peut-être pas l'intérêt, mais moi qui suis déjà allé sur une plage naturiste, je vous assure que les humains font parfois de drôles de choses sur la plage, et qu'une crème solaire comestible n'est pas une idée si incongrue queue ça. 

Donc, la crème solaire, indispensable sur toutes les truffes roses. Bien. Ahum.

 

Deuxième risque majeur pendant les vacances : la déshydratation et le coup de chaleur.

L'humain, parfaitement conscient du risque de déshydratation s'il fait chaud, passe ses vacances à boire. Cependant, il est manifestement déconcentré pendant cette période de relâche, car force est de constater qu'il se trompe de bouteille la plupart du temps, ce qui aggrave sa déshydratation ! 

Même s'il mélange parfois un peu d'eau, de jus de fruits, ou de glace à son alcool, le résultat est qu'il est souvent complètement à l'ouest. 

Résultat, c'est comme si vous avez une portée de chiots à surveiller. 

Faut tout le temps avoir un œil dessus, ça fait rien qu'à inventer des conneries.

Voici donc quelques situations urgentes qui peuvent survenir et auxquelles il faudra réagir sans attendre.

Situation : Votre humain, terrassé par le rosé, s'endort en plein soleil. 

Réaction : Il faut ab-so-lu-ment le réveiller, il risque l'insolation. 

Le plus simple, si vous êtes à la plage ou à la piscine, est d'aller vous tremper et de vous ébrouer négligemment à côté de lui. 

 

Partir en vacances avec son Humain

 

Effet garanti. En cas d'échec, c'est trop tard, filez à la SPA pour trouver une nouvelle famille d'accueil avant épuisement des stocks. De toute façon, même si les secours le réanimaient, votre humain garderait des séquelles et vous finiriez en refuge itou. 

Ah, on me dit à l'oreillette qu'il est difficile pour les chats d'aller se tremper, et que certains humains sont livrés sans l'option piscine. 

Dans ce cas, vous pouvez toujours lever la patte sur lui, ou encore lui sauter sur le ventre. 

Mais sachez que votre humain, dans ce cas, saura que c'est vous qui l'avez arraché aux griffes de la Mort, et, loin de vous en être reconnaissant, il vous pourchassera en vous lançant ses tongs pour vous punir de l'avoir fait revenir dans ce monde cruel où le capitalisme turbolibéral poursuit les employés en congés par mail interposés, où la troisième guerre mondiale n'a jamais été aussi proche, et où l'Allemagne recommence à gagner la coupe du monde.

 

Autre situation : au resto avec les copains de vos humains, on a même pas pu compter les bouteilles, qui tournaient plus vite que les mannequins sur un podium YSL. 
 

Partir en vacances avec son Humain

Crédit Photo : REA

 

Réaction : vous mettez en pratique vos dons de pickpocket spécialisé dans les os de gigot et profitez du moment où Gégé entame sa chanson paillarde préférée pour subtiliser les clefs de bagnole que vous planquez soigneusement sous une banquette. 

Avec un peu de chance, ils décideront de rentrer à pied, ce qui en plus de garantir leur sécurité, vous gratifiera d'une balade impromptue. Tout bénef pour vous !

 

Un autre danger fréquent lors des grandes transhumances estivales : le sommeil au volant. 


Partir en vacances avec son Humain

Crédit Illustration Sanef

 

Là, c'est assez simple : ne quittez pas votre humain des yeux. 

Au moindre signe de fatigue, aboyez ou miaulez un bon coup. L'effet, dans l'habitacle d'une voiture, est radical. 

Et si la nonchalance de votre chauffeur vous oblige à aboyer trop souvent, il finira par s'arrêter sur une aire d'autoroute, pensant que vous avez besoin de satisfaire un besoin naturel, et la fameuse pause se sera imposée d'elle-même, enfin un peu grâce à vous.

 

Vous voyez, ce n'est pas si compliqué de partir en vacances avec votre humain !
Un peu d'organisation et d'imagination, et tout est possible. 

Et puis, il faut bien le reconnaître : si vous n'emmenez pas votre humain en vacances... personne ne vous emmènera, vous !
Et vous, quelles sont vos astuces quand vous partez en vacances avec votre humain ?

INTERZOO 2014

14 juin 2014 à 14h14 par Wallace .

Ah, les amis, quel weekend !

J'ai les coussinets en feu d'avoir trotté tout le weekend ! 

Non, je n'ai pas fait le pèlerinage de Compostelle, mais c'est tout comme : j'ai parcouru les 11 halls du salon interzoo pour vous dénicher les nouveautés les plus sympas en provenance du monde entier. 

Eh oui, INTERZOO c'est le rendez-vous mondial et surtout incontournable pour ceux qui s'occupent des amis poilus, mais aussi à écailles et à plumes.
Il n'a lieu qu'une fois tous les deux ans et est réservé aux professionnels, comme votre serviteur. 

J'y étais à la dernière édition et sincèrement, je ne pouvais pas manquer celle-ci. 

Les 2000 km que j'ai du faire, ce n'est rien en comparaison de certains qui venaient de l'autre côté de la planète.

Bref, qu'est-ce que j'ai vu de sympa...

Pour commencer, je meurs d'envie de vous parler de mon coup de coeur, TERRA CANIS qui propose des aliments pour nous, les chiens, vous aviez deviné, mais aussi pour les chats, par ricochet ça s'appelle TERRA FAELIS

Terra Faelis - FELIBON - un Chien sur la Toile

 

Y sont pas les premiers, vous m'direz. Oui, mais là, c'est pas pareil : ce sont des aliments destinés à la consommation humaine qui sont utilisés. 

Et d'un. 

Deuzio, la gamme présentée comporte un certain nombre d'ingrédients originaux, type autruche, des recettes sans gluten, tout ce qu'il faut pour les digestions délicates. 

Et pour couronner le tout, les contenants trop mignons, jugez vous même, on dirait du Ladurée. 
 

Terra Canis - un Chien sur la Toile - Interzoo 2014

Terra Canis - un Chien sur la Toile - Interzoo 2014

Terra Canis - un Chien sur la Toile - Interzoo 2014

 

Bref, si vous avez la chance d'avoir un humain qui exige la même qualité pour son animal que pour lui, voilà de quoi vous combler tous les deux.

Petit clin d'œil final : en cas d'invités imprévus à l'apéro, les réserves de Kiki pourront avantageusement dépanner pour la mise en place d'un plateau-dégustation complètement original qui restera positivement gravé dans les mémoires.
Si Kiki est partageur, bien sûr.

 

Autre marque qui nous a marqués, oui, c'est fait exprès, c'est moi l'auteur, je dis c'que j'veux, j'ai nommé BIOGANCE, dont vous connaissez déjà la gamme cosméto présente sur un Chien sur la Toile, qui nous ravit les truffes avec une nouvelle ligne de shampooings de OUF qui s'appelle “PLOUF” et qui sent trop bon. 

Biogance - Gamme Plouf

Et en avant-première mondiale je ne suis pas peu fier de vous dire que nous aurons bientôt à disposition une gamme de compléments alimentaires BIOGANCE, parce que la santé, ça commence par l'alimentation, comme le disait ce bon vieux Hippocrate.


Biogance - Gamme PhytoCare

 

En deuxième Dauphine, je vous présente EYENIMAL-NUMAXES, qui, avec la caméra-collier Eyenimal, avait fait un carton, et qui nous a présenté un florilège - j'aime bien dire florilège - de nouveautés numériques et connectées dont la nouvelle caméra interactive pilotable à distance par smart phone et tablettes dont je vous reparlerai bientôt, croyez-moi. 

Sans compter leur nouveau peigne attrape-puces, qui extermine ces bestioles indésirables au moindre contact, je vous dis, c'est la folaille, ce que ce labo nous concocte.
 


 

On revient dans le goûtu avec des pizzas et des chips pour nous les poilus, on va vous proposer ça bientôt sur un Chien sur la Toile, si-si, quand je vous dis que dans le monde entier on pense à nous, c'est pas d'la blague, c'est la vérité, les pizzas pour nous ça existe. 


 

Pizza pour chien - un Chien sur la Toile
 

Pour vous raconter l'histoire en version longue, je les avais découvertes à Bangkok il y a 3 ans déjà, mais impossible de trouver un importateur. Là, c'est fait, et on va pas manquer ça !

 

Chez les Rosbeef, on a aussi de bonnes idées avec la gamme de shampooings ANIMOLOGY, la qualité au rendez-vous avec une ligne au look complètement Design !
Je veux bien parier, mes amis poilus, que ces flacons top tendance auront une place de choix au bord de la baignoire de votre humaine, et qu'on ne remarquera qu'eux !
Gamme Animology - un Chien sur la Toile


Gamme Animology - un Chien sur la Toile

Enfin, pour terminer par un classic qui nous ravit toujours l'œil, nous n'avons pas manqué le stand MILK & PEPPER !

 

 Stand M&P - un Chien sur la Toile
 

C'est vraiment nos chouchous cette équipe française hyper sympa qui a démarré quasi au même moment que nous et qui propose, ne l'oublions pas, la meilleure qualité de vêtements canins au monde. 

J'ai dit au monde ? Oui, c'est bien ça que je voulais dire !
 

Allez, vous avez compris, je me remets à peine de cette cavalcade effrénée en Bavière, je soigne mes coussinets (avec du Solipat, oui oui je partage mes petits secrets de beauté moi), il fallait bien que je vous en parle, mais maintenant, le boulot n'est pas fini, il faut tout organiser pour sur ces nouveautés soient disponibles sur le site, alors si vous voulez nous indiquer les articles ou les marques qui vous ont intéressés, faites-en nous part dans les commentaires, ça sert à ça ! 

Comme ça on mettra le turbo sur vos coups de cœur à vous !

Allez, comme y disent là-bas en Bavière, tschüss !

Les feuilles d'automne...

04 nov 2013 à 14h14 par Wallace .

Alors, les poilus, quoi d'neuf ?

Comme vous savez, l’automne, c'est en général le retour... 

Ah non, je ne vais pas faire tout le boulot, hein ? Moi je suis là à vous chercher des niouzes, et vous, vous êtes là, à attendre tranquillement mon billet, en vous disant, y se foule pas le Wallace, pas un billet depuis les vacances... 

Eh bien j'ai dit ça suffit ! Je vais vous faire bosser, moi, vous allez voir : ça va trotter en cadence ! Allez les petits neurones, on démarre le logiciel, là ! 

On se secoue la pâtée qu'on a entre les oreilles ! Ça y est ? Bon, on va bien voir, de toute façon...

Alors... En automne, c'est le retour...? 

Des poux ?!? 

Oui, effectivement, c'est pas faux, mais ce n'est pas la réponse attendue. 

Une autre proposition...? 

De la croissance ??? Euh, non, pas vraiment, sauf si vous avez la particularité de vivre dans le tout petit micro-climat économique délimité par le triangle "Élysée-Matignon-Bercy", un genre de triangle des Bermudes où l'électronique embarquée vous livre des infos systématiquement opposées à ce que vous pouvez observer en regardant par la fenêtre... 

Ah, on me dit que mon statut d'égérie ne m'autorise pas à émettre un avis politique... Oui, mais là, à ma décharge, il n'y a plus grand chose de politique, c'est juste du bon sens... Attendez... Bon, on le dit à l'oreillette de fermer mon bec, mes propos n'étant pas "léchouille-compatible"... 

Bien, message compris... Reprenons. What else ? 

Oui, toi là-bas, au fond ? 

Le retour des feuilles mortes !?! 

Et c'est une... bonne réponse ! Bravo !!! Maintenant que tu as franchi le premier palier, je te propose un quitte ou double... Alors écoute bien. La question est la suivante : 

Que trouve-t-on le plus souvent sous une feuille morte ? 

Réponse A : un billet de vingt euros. 

Réponse B : rien du tout. 

Réponse C : une crotte de chien. 

Réponse D : euh... la réponse D ! 

Musique. 

Surtout, prends ton temps, l'enjeu est trèèès important.

Alors ? Quoi ? Tu veux appeler un ami poilu ?
Tu as un téléphone sur toi ? Non ? Donc, tu ne peux pas ! 
Non, on ne peux pas appeler sans téléphone, je t'assure ! Mais si tu gagnes ce jeu, tu pourras toujours t'en acheter un, de téléphone, n'est-ce pas ? Bon, tu vois, tout peut s'arranger. 

Alors, quel est, selon toi bien sûr, la bonne réponse ? Quoi, est-ce que je peux répéter la question ? Eh bien non, je ne peux pas, alors ? 

La réponse C ?
Tu es bien sûr ?
C'est ton dernier ouaf ?
Tu bloques ces aboiements ? 

Eh bien... la réponse était... La réponse... C !!! 

Eh, oui, c'est bien une crotte de chien qui se trouve le plus souvent sous une feuille morte, même si on me répète depuis plusieurs minutes à l'oreillette que la bonne réponse était " une déjection canine ". 


Par expérience, je peux vous dire que c'est surtout des crottes de chiens qu'on y trouve, sauf au bois de Boulogne, ou y'a pas qu'les chiens qui ont des envies de déjections, et je vous fais pas un dessin, passque commencer une carrière d'artiste de cette manière, c'est le plus sûr moyen de la terminer aussi sec, à moins d'être un copain au ministre de la culture, et comme c'est pas mon cas, je... ah, on me dit à l'oreillette que tout le monde est parti...
C'est vrai ? 

Bon, j'imagine que la plupart sont allés vérifier par eux-même ce qu'on trouve le plus souvent sous une feuille morte. Et dire que nous autres chiens, c'est principalement à cause de nos cr... nos déjections qu'on a mauvaise presse , en ville du moins. 

Faut bien le reconnaître : les gens aiment bien les chiens, en général, même les personnes qui n'en ont pas à eux, aiment bien les chiens. 

Mais prenez n'importe quel humain, mettez-lui le pied dans la crotte, et il va maudire tous les chiens de la Terre jusqu'à la septième génération, et cela, même si cette personne a un chien elle-même. Ça marche à tous les coups. 

Il existe une version 2.0 de ce cas de figure :
la crotte en question est camouflée sous une feuille morte, l'humain sélectionné pour cette aventure marche d'un bon pas, le regard absorbé par l'écran de son téléphone, prend appui sur le millefeuille fourré à l'extrait intestinal canin (moi aussi je sais inventer des zolis néologismes) et inaugure à l'insu de son plein gré une nouvelle figure digne d'un apprenti skateboardeur, avec réception garantie sur le postérieur dans la crotte, pardon, la déjection. 

Là, vous avez gagné un ennemi éternel pour le genre canin. 

Alors je vous adresse cet appel, mes amis les poilus : faites en sorte que vos humains aient toujours, oui : TOUJOURS sur eux lors de vos promenades des sacs à crottes, à déjections, à extrait intestinal, comme vous voudrez, mais des sacs, nom d'un chien !

Parlons cuisine gourmet, mais surtout nutrition !

09 avr 2013 à 14h14 par Wallace .

Ah, ce véto, franchement, il faut se l'farcir ! 

Il m'a ruiné mes plans en quelques mots ! 

Dire que je travaillais mon humaine depuis des semaines...

Quoi ?... On me souffle à l'oreillette qu'on ne comprend rien à ce que je raconte...

Il faut dire que j'en ai gros sur la patate. 

Bon, je reprends depuis le début pour que vous compreniez le grand malheur qui m'accable.

Ça fait des mois que j'entends certains potes qui racontent les bons petits plats que leur préparent leur humaine, parfois même leur humain. 

Et ça parle de poulet grillé, de crevettes...



J’arrête tout de suite la liste, parce que sinon l'eau me vient à la bouche, et j'ai horreur de salir mes moustaches. 

Bref, ce qui au début était un fait anecdotique, quelques chiens et chats par-ci par-là ayant droit à de la vraie cuisine, devient de plus en plus répandu, tant et si bien que les heureux bénéficiaires de ce traitement princier ne se cachent même plus pour en parler...

 

Vous pensez bien que ça commence à me chauffer les oreilles, à moi qui n'ai droit qu'aux croquettes, presque exclusivement, mis à part les quelques biscuits pour chiens, les lamelles à mâcher, les miettes de pain sous la table, et le fruit de quelques larcins en cuisine, bref, pas de quoi fouetter un chat, en tout cas, pas de quoi alimenter un blog de fin gourmet !

C'est comme ça que m'est venu à l'esprit un plan très ingénieux : j'ai repéré les copains qui bénéficient d'un régime maison, et je me suis arrangé pour que les balades en laisse avec mon humaine nous fassent croiser les humains de ces chiens bienheureux. 

Inévitablement, les discussions entre humains ont fini par inclure le menu de leurs chères boules de poils, et c'est comme ça que j'ai commencé à familiariser mon humaine avec l'idée de me préparer de bons petits plats. 

Avec, en point de mire, la prochaine visite vaccinale chez mon vétérinaire, au cours de laquelle je me doutais bien que mon humaine allait écouter les conseils avisés du spécialiste.

Le jour J arrive.

Elle lui demande si elle peut mettre un peu de viande dans mes croquettes, pour améliorer mon ordinaire.

Et voilà-t'y pas que ce ?!&#%* de véto me fiche ma lente et efficace préparation en l'air, en lui répondant : "mauvaise idée, vous allez déséquilibrer sa ration avec trop de phosphore, et ça, c'est pas bon pour ses reins !"

Qu'est-ce qu'il avait pas dit là...

Mon humaine elle a changé de couleur. 

Faut pas lui parler de mes reins. À croire qu’y a qu’ça qui compte. 

Je pourrais passer sous un camion, si mes reins s’en sortent, elle serait soulagée !

Je ne suis pas qu’une paire de reins, nom d’un humain ! 

J’ai aussi un palais, figurez-vous ! J’ai droit à une p’tite gâterie de temps en temps ! 

 

Heureusement que j'étais sous la chaise de mon humaine, parce que, si j'avais été plus proche de mon véto à ce moment-là, je n'aurais pas pu m'empêcher de lui goûter le mollet ! 

Des semaines de travail fichues en l'air !

 

Et encore, si c'était complètement vrai, je voudrais bien, mais un bon véto comme le mien, il devrait savoir qu'il existe des compléments minéraux et vitaminiques qui permettent de nourrir son chien adoré, avec des bonnes croquettes, oui, mais pas que ! 

Avec un complément comme vit'i5 Ca, on peut "rééquilibrer" une ration soi-disant déséquilibrée par un tout p'tit peu de viande ! Ou de poisson, d'ailleurs...

Et puis, si on a la chance d'avoir un humain qui cuisine pour vous, le complément vit'i5 Ça:P=3 permet d'obtenir une ration équilibrée en minéraux, vitamines, et oligo-éléments ! 

Bon, je ne rêve pas, je vois bien que mon humaine, patronne d'un salon de coiffure, n'a pas le temps de me préparer de bons petits plats. 

Mais améliorer mon ordinaire, comme elle dit, ça, elle peut, et en plus elle veut bien, grâce à mon lobbying redoutable !

Alors ?

Quel plan d’action ?

Première étape, faire en sorte que le Dr Blanchard, qui a mis au point les compléments sans phosphore, passe un coup de fil à mon véto pour le mettre à la page.

Deuxième étape, se débrouiller pour que mon humaine tombe par hasard sur cette interview du docteur Blanchard par Baïka’s Blog.
 

Héhé... Avouez qu’il est fin le Wally...

Vive le Printemps !

24 mars 2013 à 14h14 par Wallace .

Ah, quel plaisir de sentir mon poil chauffer sous les rayons du soleil !

Quelle douce caresse que celle de l’astre solaire sur mes paupières fermées,

Alors que mes oreilles sont charmées par le chant des mésanges,

Qui, répondant à l’appel de l’amour, rassemblent parmi le vert feuillage

Les brindilles et morceaux de mousse qui constitueront leur nid.

 

Si j’ouvrais les yeux, je serais ébloui par cette lumière si blanche

Qu’on pourrait penser qu’elle brille pour la toute première fois.

Passant à travers les pollens et les ailes des insectes,

Elle diffracte en mille arcs-en-ciel, multipliant à l’infini les couleurs

Des fleurs juste écloses, déployant leurs pétales aux nuances virginales.

La Vie est là, dans chaque brin d’herbe, dans chaque bourgeon,

Si forte que je croirais entendre le coeur de chaque plante

Battre à l’unisson et en cadence avec le mien.

Chaque senteur, chaque molécule odorante qui chatouille mes narines

Apporte la promesse d’un élan nouveau,

D’une foi toujours renouvelée en un avenir plus beau.

Le poil brûlant, je m’étire pour capter le maximum de rayons,

Alors que j’entends le Printemps lui-même qui scande mon nom :

 

Wallace ! Wallace ! WALLACE !!! Où es-tu planqué, bon sang ?

Ah, mais que fais-tu caché sous ce radiateur ?

Allez, hop, on sort faire un tour, viens-là que je te mette ton manteau ! “

 

Misère... c’est pas le Printemps, c’est mon humaine, la laisse à la main, qui tire sur mon collier pour me faire sortir de sous le radiateur... elle a déjà mis sa polaire, ses bottes, et son écharpe,

et si elle n’avait pas aussi ses gants préférés, ceux en cuir italien doublé cachemire, je crois bien que j’attraperais entre mes crocs la main assassine qui vient de tuer mon rêve...

 

Allez, foi de Scottish, je suis bien obligé de faire honneur à mes ancêtres, qui, eux, ne connaissaient de l’été que le souffle tiède d’une brise humidifiée par la dernière averse.

Mais quand même, y-en-a-marre, non ? 

M’étonnerait pas que je tombe sur une ou deux plaques de neige cachées ici ou là, en forêt, empêchant même les narcisses de sortir de terre.

 

Allez, les poilus, ciao, et surtout, attendez un peu avant d’aller vous faire toiletter ! 

On nous promet même quelques flocons pour la semaine prochaine, dans certaines régions !

 

Dernier billet... avant la Fin du Monde !

17 déc 2012 à 14h14 par Wallace .
 

Alors, les p'tits loups, on s'caille bien les miches, depuis quelques jours, non ?

Eh oui, même quand on vit à Paris, il faut bien admettre que les saisons changent, de temps en temps.. 

et seuls ceux qui savent se protéger s'en tireront !

Ça y est, j'entends déjà les potes poilus qui m'ont catalogué dans la case "survivaliste" qui disent : voilà encore ce fondu de Wallace qui repart dans son trip "fin du monde"...

Bon, d'accord, je reconnais que parfois, de temps en temps, j'ai pu, de façon toute à fait déliée, évoquer la possibilité d'une pénurie de croquettes, ou de biscuits, alors que rien, même pas une petite comète, n'a montré le bout de sa queue..

Alors ?

Bin, c'est que mon organisme est très fragile, sous son aspect rustique (certains mauvais esprits diraient "agricole"), surtout au niveau de la digestion, que j'ai très délicate. 

Changez-moi brutalement mes croquettes et me voilà tout... bref, vous avez compris.

C'est pour ça que, quand je vois que le sac de croquettes touche à sa fin, je suis pris d'angoisse et je prie pour que mon humaine aille au ravitaillement. 

D'ailleurs, c'est bien le seul moment où je tire sur la laisse DANS la direction de la clinique vétérinaire... 

Y’a pas moyen de se tromper ! 

Et pourquoi qu'elle n'en achète pas cinquante kilos d'un coup, mon humaine ? 

 

Comme ça, on serait tranquille pour un ou deux ans, pas besoin de penser aux croquettes, finies les angoisses stomacales pour moi, et même le véto y sera content d'avoir fait une bonne journée ! 

Alors ? 

Qui c'est-y qu'a raison ? Hein ? J'entends pas ! Qui ? C'est tonton Wallace !
Eh oui !

Et puis, c'est une philosophie de vie, que voulez-vous que je vous dise... 

Soit on pense à l'avenir, on choisit son cap, on s'adapte en fonction des circonstances ; ou alors on vit au jour le jour, on se laisse flotter au gré du courant, la Bohême, quoi...
Eh oui, mon vieux...

En tout cas, la moindre des choses, c'est d'être préparé au froid, puisqu'il est déjà là !

Alors : Bio Balm et Solipat, voilà les fondamentaux ! 

Ceux qu'ont pas compris ça, je ne peux rien pour eux ! 

Eh oui, il faut en premier lieu protéger ce qui est en contact avec le milieu extérieur, qui peut être très agressif ! 

C'est un peu léger pour  trotter sur de la lave en fusion, mais que voulez-vous, il faut bien un commencement... 

Pour ceux qui veulent la protection ultime, j'ai personnellement un contact chez Doggerpillar, qui équipe les chiens des services secrets de nombreux pays, CIA, KGB, Mossad... et je peux vous avoir des doubles-paires de bottines en kevlar doublure titanium, des masques à gaz norme syrienne (attention, taille unique Berger Allemand, prévoir du rembourrage pour les petits museaux), compteur Geiger fabrication russe 1949 (des vrais !) à clipser sur harnais (27kg l'unité quand même), merci de me laisser votre commande en MP, attention stocks limités !

Ah on me souffle à l'oreillette de me calmer...

D'accord...

Bon, je voulais rajouter quand même qu'on a reçu des plaids super sympas sur la boutique, très confortables, et utiles même en cas de NON-fin du monde !!!

Allez, tschüss, à l'année prochaine les poilus !

Au coeur d'Animal Expo !

11 oct 2012 à 14h14 par Wallace .
 

Animal Expo, cette année comme l'année dernière, on y était !

On allait pas se laisser décourager par quelques gouttes de pluie, non mais …

Et voici ce qu'on a vu :

Les animaux du cinéma, les plus obéissants de tous les poilus que j'ai eu le loisir de rencontrer !

 


Idefix, qui a joué dans Astérix & Obélix, au service de sa Majesté, qu’on ne vous présente plus...


 

Mais aussi, la grande à la crinière fabuleuse, qui a joué dans “Enfin veuve”...  Avouez qu'elle a d'la gueule !!!

 


 

 
Des jolis poissons, 

  

Des méduses,

 

Des chats nonchalants,


Des vrais chiens bien sages et bien dressés,

 

et des faux chiens moins sages et beaucoup plus agités ...


 


On a même vu Bugs Bunny !

 

En résumé, un salon à 100 à l’heure, riche en rencontres, en découvertes, et en partage....

Ici, notre Julien adoré d' Equilibre & Instinct !


  

Là, le stand de notre partenaire  KiTTY BOX !




Par ici, celui de Nestor BIO, avec le super vélo Nestor :-)

 

Bref, que du bonheur !


La seule mauvaise nouvelle, c’est qu'en sortant, mon humaine a eu la désagréable surprise de ne pas trouver sa voiture, qui était partie vivre, elle aussi, quelques aventures palpitantes... à la fourrière !

La patronne était folle ! 

Et moi, je n’en menais pas large (une humaine en furie, ça peut être effrayant...)

Déjà qu’elle s’était fait ruiner son brushing par la pluie, et que deuxio, je n’avais pas cessé de lui fausser compagnie pendant la visite du salon pour aller remplir mes fonctions d’ambassadeur de un Chien sur la Toile...

Pourquoi lui avoir faussé compagnie ?
Parce qu’elle ignore tout de mes activités pour la boutique pardi !
Donc discrétion, discrétion...
Mais ça, c’est une autre histoire dont je vous parlerai un de ces quatre matins.


Allez salut les poilus !

Animal Expo

04 oct 2012 à 14h14 par Wallace .
 

Alors comme ça, il parait que je ne suis pas très bavard ces temps-ci... 

Eh oui, que voulez-vous, moi aussi, je me suis tapé ma petite déprime de rentrée ! 

Alors, c'est vrai, j'ai écrasé de très longues siestes dans l'arrière-boutique de mon humaine, bien au chaud, tranquille... 

Pas trop envie de fureter, pas trop intéressé par les potins du quartier... Il faut dire qu'au salon de coiffure, c'était calme, on me laissait dormir, alors, j'en profite !

Mais maintenant, je commence à avoir des fourmis dans les pattes, et puis surtout, quelques uns de mes congénères commencent à se croire tout permis, ils arrosent copieusement mes platanes, au point que j'ai l'impression que MON trottoir ne m'appartient plus ! 

Il est temps de réagir... foi de Wallace !

Ce week-end, il y a Animal Expo à Vincennes - où j’ai eu le plaisir d’être personnellement invité (et oui, les avantages d’être l’ambassadeur d’une jolie boutique...), ça va me changer les idées : c'est l'occasion de faire un coucou à nos fournisseurs, d'aller claquer la bise à nos partenaires de la Kitty Box, de voir plein de jolies choses...
C'est surtout l'occasion de voir une quantité de potes tous plus poilus les uns que les autres, et d'avoir des nouvelles du monde entier, car des tas de copains viennent de très loin pour l'occasion. 


Avec un peu de chance, je pourrai voir défiler les plus belles Scottish de la planète, rien que d'y penser je frétille... 

Enfin, je ne suis pas sectaire, ce que j'apprécie le plus, c'est le naturel, le coté sauvage, mais malheureusement, les copains et copines qui défilent, ils sont sur-entrainés, on dirait qu'ils sont nés sur un podium ! Alors qu'il n'y a pas plus beau qu'un chien qui court en liberté, n'est-il pas ?
Tiens, mes origines britanniques reprennent le dessus, on dirait !

Ça me rappelle l'autre jour, mon humaine s'est couchée en laissant la télé allumée. 

Il n'y avait pas le son, c'est peut-être pour ça que ça lui a échappé.
Toujours est-il qu'en allant me désaltérer en pleine nuit, je vois de la lumière dans le salon, je viens checker si tout va bien (c'est mon métier, quand même), et là je tombe sur "Histoires naturelles", un programme que je ne connaissais pas, vu que c'est pas trop la tasse de thé de la patronne... 

Eh bien, figurez-vous, ces gars, avec leurs fusils, même s'ils tirent de temps en temps, à les regarder comme ça, j'avais surtout l'impression qu'ils étaient là pour faire plaisir à leurs chiens ! 

Par exemple, le mec, y tire, y’a un volatile quelconque qui tombe, le chien file comme une flèche, ramasse le piaf dans sa gueule, le dépose aux pieds de son humain, et le type, il est fou de joie, il le félicite comme si son chien s'était envolé comme un aigle et avait attrapé l'oiseau lui-même ! 

Z'allez pas m'dire ce cinoche !!!
À un autre moment, le mec, y rate deux autres zoziaux, et limite y s'excuse auprès de son chien

Trop forts ces chasseurs. 

En tout cas, ils avaient l'air de bien s'amuser, les potes, dans le reportage, mais je me méfie quand même, les reportages à la télé, des fois mon humaine elle dit que c'est pas possible, c'est des acteurs qui sont payés pour faire croire que c'est en vrai. 

Faudra que j'trouve un vrai chien d'chasse, un jour, pour en avoir le cœur net ! 

Allez, Ciao les poilus !

Et n'oubliez pas, Animal Expo ce weekend, pour tous ceux qui peuvent !


 

Les WALLYKITS

16 juil 2012 à 14h14 par Wallace .
 

Quoi, vous n'êtes pas encore en vacances

J'espère que vous avez une bonne excuse, du genre : mes humains travaillent. 

Parce que sinon, fait être maboul pour rester sous la pluie à Paname... J'dis ça, jdis rien !

Ceux qui sont déjà partis sur la côte atlantique ne sont pas mieux lotis que nous. 

Et ceux qui vont y partir... 

Bref, pas la peine de déprimer, déjà que nos humains vont faire la tronche si ils n'ont pas de soleil pendant leurs vacances... 

Vous êtes tous d'accord avec moi, y’a rien de plus déprimant qu'un humain qui ne veut pas aller se balader sous prétexte qu'il pleut. 

Résultat, on regarde l'étape du tour de France ensemble, tous les après-midis... Pffffff... 

On a envie de leur dire : c'est pas grave, à la place des lunettes de soleil, tu mets un chapeau de pluie, et à la place d'une glace, tu mangeras une gaufre ! 

C'est pas compliqué, la vie !

Ce qui compte, c'est d'être bien préparé. Quand on a ce qu'il faut, on peut affronter tous les dangers. 

C'est là que j'interviens ! 

Vous trouverez sur la boutique un Chien sur la Toile tout ce qu'il vous faut pour le voyage : des antiparasitaires aux sacs de transport Fashion en passant par les gamelles pliables nouvelle génération (customisées pour vous, spéciale dédicace Wallace...), on a pensé à tout pour vous !

Pas question de regarder pédaler jusqu'à la saint Glinglin ( ou plutôt la saint Glagla, par les temps qui courent...).

Et pour ceux qui ne savent pas comment choisir, on a inventé les kits, plus précisément les WALLYKITS, adaptés à chaque situation. 


Il fait froid ?
GLA GLA KIT !

Anniversaire à fêter ? BIRTHDAY KIT !

Bientôt le Père Noël ? CHRISTMAS KIT !

Avion à prendre ? TRAVEL KIT !

Avec ces WALLYKITS, vous avez donc, dans une jolie boite, exactement ce qu'il vous faut pour affronter telle ou telle situation.

Et rien ne vous manquera, foi de Wallace !

Exactement comme si vous aviez un conseiller personnel, disons un coach pour faire moderne, qui vous  accompagne dans votre préparation... Et qui vous obtient une remise en plus !

J'adore mon job.

Et maintenant en images, notre tout premier kit envoyé au petit frère de Baïka, j’ai nommé Milo le pirate, qui méritait bien un WELCOME PUPPY KIT pour fêter son arrivée dans la famille !

 

Mmmm, BUBBA ROSE, il n'y a rien de meilleur !

  

Welcome Milo !

 

Et que les âmes sensibles soient rassurées, Milo a partagé ses friandises BUBBA ROSE  avec Baïka :-)