Accessoires & Design pour Chien, Chat, et Nac !

L'adoption d'un animal de compagnie

Ce midi,  j’ai aperçu mon véto qui sautait d’un taxi juste devant sa clinique. 

C’était inhabituel, et évidemment, tout ce qui est inhabituel m’intéresse, vous imaginez bien... 

Ni une, ni deux, je fonce m’interposer entre lui et la porte d’entrée pour en savoir plus.

 

Alors Doc, c’est à cette heure ci qu’on arrive au travail ? Et tu te déplaces en taxi maintenant ?

 

Le véto : Bonjour Wallace ! Mais c’est le retour de l’inquisition ou quoi ? Tu veux bien desserrer les dents et laisser mon bas de pantalon partir avec moi, j’ai des animaux qui m’attendent à la clinique !

 

Wallace : Ah, ça, sûrement pas avant que tu m’aies raconté ce que tu trames ! Et pas de cachotteries, hein ! N’oublie pas que je connais personnellement la moitié de ta clientèle, je saurai, de toute façon, je saurai !

 

Le véto : Mais qu’est-ce que tu vas imaginer ??

 

Wallace : Ah, non, je ne voudrais pas orienter les réponses du témoin... je t’écoute !

 

Le véto : Je reviens de chez Direct8, figure-toi !  (interview télé par ici ! )

 

Wallace : Encore ? Qu’est-ce qu’ils voulaient savoir, cette fois-ci ?

 

Le véto : “Les erreurs à ne pas faire quand on veut adopter un animal”.
 
Wallace : Ah, oui, c’est vrai, quand on voit les familles de fous dans lesquels on peut tomber parfois, on n’a pas tellement envie de jouer à la loterie de l’adoption...

 

Le véto : Tu sais, la plupart du temps on pèche par ignorance.

 

Wallace : Toi, tu es trop bon ! Qu’est-ce que tu leur as dit, alors ?

 

Le véto : Je leur ai dit qu’il fallait d’abord se poser les bonnes questions : Où vivra-t-il ? Qui va s'en occuper ? Et surtout : c’est pour quoi faire ?

 

Wallace : Pour quoi faire ??

 

Le véto : Eh oui, cela peut paraître un peu drôle comme question, mais finalement c'est primordial : si c'est pour s'occuper, pour s'en occuper, le bichonner, c'est plutôt un (petit) chien qu'il faut, une petite boule de poils.
Si c'est pour partager des ballades, opter plutôt pour un chien un peu plus grand ou un peu plus sportif.

 

Wallace : Un peu comme moi, quoi.

 

Le véto : Si tu veux, Wallace. Par contre, si on veut une présence quand on est chez soi, mais qu’on ne désire pas avoir à trop s’en occuper, il faut choisir plutôt un chat.

 

Wallace : Un chat ? Quelle drôle d’idée ! Pourquoi un chat ?

 

Le véto : Pourquoi ? Parce que le chat peut rester seul une bonne partie de la journée (pour commencer, un chat dort 18h par jour !), parce qu'il fait sa toilette tout seul, parce qu'on n'a pas besoin de le sortir, parce qu'il peut gérer ses repas tout seul, au moins pendant un week-end.
Voilà : le chat peut rester seul à la maison toute la journée, et même un week-end entier.

 

Wallace : Moi aussi, je peux dormir toute la journée, c’est pas un avantage, ça ! Et moi, je respecte mon humaine, je m’occupe d’elle, pas comme un chat qui ne pense qu’à lui, l’égoïste.

 

Le véto : Bien sûr, Wallace.
Je leur ai expliqué que les chiens ont besoin de beaucoup plus : il faut les sortir au moins trois fois par jour, quelle que soit la météo, et on ne peut pas les laisser pour partir en week-end...
Beaucoup doivent être toilettés plusieurs fois par an.
Nombreux sont ceux qui ont besoin de courir et de jouer plusieurs heures par semaine : de longues ballades seront donc nécessaires, à moins qu’on aie la chance d'avoir un jardin.
Si on choisit un grand chien, on ne peut peut-être pas confier sa balade à un enfant (car le propriétaire d'un chien est responsable des dégâts qu'il peut commettre ou provoquer, comme un accident de la circulation).

 

Wallace : À t’écouter, on dirait que les chiens n’ont que des inconvénients...

 

Le véto : Bien sûr que non, car un chien (le meilleur ami de l’homme) est un compagnon indéfectible, qui sera toujours là pour vous accueillir, qui vous accompagnera toute sa vie. Jamais il ne vous jugera, jamais il ne vous abandonnera.

 

Wallace : Ah, tu sais parler aux chiens, Doc ! Mais tu sais, ce n’est pas parce qu’on ne donne pas notre avis qu’on n’en a pas...
Mais dis-moi, souvent, ce sont les enfants qui réclament un animal de compagnie.
Faut-il céder ?

 

Le véto : Si c’est pour faire plaisir aux enfants : il faut être certain de choisir un animal bien sociabilisé : c’est assez facile pour un chien, mais gare aux chatons trouvés dans une grange ou une cave, plus ou moins domestiques mais pas forcément câlins. Avoir un animal est un très bon moyen pour responsabiliser un enfant, qui aura la joie de devoir s’occuper d’un plus petit et plus fragile que soi, souvent prêt à jouer avec lui, à faire des câlins...

 

Wallace : Doc, quand j’entends parler les humains, j’ai l’impression qu’il y a beaucoup d’idées reçues sur les chiens et les chats...

 

Le véto : Effectivement, et je vais tout de suite tordre le cou à deux d’entre elles :

Un grand chien n’a pas besoin de plus courir qu’un petit chien !
Je connais des quantités de grands chiens qui se contentent largement d’aller faire une demi-heure de ballade par jour !
La vraie différence, c’est qu’on peut difficilement jouer à la balle avec lui dans un studio en ville... et qu’on ne peut pas l’emmener sur un Vélib’ !

 

Wallace : J’adore le vélo ! Surtout quand c’est pas moi qui pédale...

 

Le véto : Autre idée reçue : un chat ne joue pas, ça reste dans son coin...?
Pas du tout ! Il n’y a pas plus clown qu’un chat qui “chasse” une boulette de papier. Tu veux une confidence de vétérinaire : toutes les personnes, sans exception, qui me disaient ne pas aimer les chats, avant d’en avoir un, ont changé d’avis après.

 

Wallace : C’est parce que tu ne m’as pas demandé mon avis à moi !

 

Le véto : Tu as déjà eu un chat, Wallace ?

 

 

Wallace : Non, mais...

 

Le véto : C’est bien ce que je dis !

 

Wallace : Bon, passons... Imagine, je suis un humain et je te dis que je veux adopter un animal, qu’est-ce que tu me dis, en deux mots ?

 

Le véto : T’imaginer en humain ? Pas facile, Wallace... Bon, j’essaie :

- d’abord, s’il y a souvent quelqu’un à la maison, ou si vous pouvez et voulez l’emmener avec vous, un chien sera un compagnon idéal, et heureux ! Eh oui, il ne faut pas oublier que les chiens ont besoin de vivre en meute, même si la meute, c’est seulement lui... et vous !

- au contraire, un chat nécessite assez peu de soins. Un peu comme un ado qui serait autonome et responsable... (si-si, j'ai entendu dire que ça existe !). Le nourrir et changer sa litière est à la portée d'un enfant de six ans. Mais sachez que votre relation avec lui sera beaucoup plus enrichissante si vous lui consacrez quelques minutes chaque jour (jeux, câlins, brossage). Et qu’il y a quelques règles de base à respecter pour qu’il se sente bien chez vous.

- enfin, quand on doit faire un choix qui vous engage pour des années, il vaut mieux être bien renseigné pour ne pas se tromper ! Les conseilleurs ne sont pas les payeurs (encore moins les vendeurs : ne comptez pas sur un marchand de voitures pour vous conseiller d’acheter plutôt un vélo !), et les mythes ont la vie dure !
Aussi, prenez conseil auprès des professionnels qui sont là pour vous aider, et notamment ceux qui savent à quel problème on peut être confronté, et comment les régler : je veux bien sûr parler des éducateurs et dresseurs, des vétérinaires et de leurs assistantes, etc.

- et surtout : ne choisissez pas votre animal sur sa simple apparence physique, mais plutôt sur son caractère : c’est un être vivant, pas une photo ; c’est la relation que vous aurez avec lui qui vous comblera, pas sa bouille !

 

Wallace : Même une bouille comme la mienne ?

 

Le véto : Arrête ton charme, Wallace !

 

Wallace : Et toi, arrête ton char ! On te pose une petite question et toi tu causes pendant des heures...

 

Le véto : Ah franchement, Wallace, t’es impossible... bon, je peux y aller maintenant ? Mon pantalon est plein de bave, on dirait que j’ai eu un problème avec un escargot !

 

Wallace : Ça passe des heures à tchatcher les speakerines à la télé, et ça n’a pas quelques instants à consacrer à son patient...

 

Le véto : Pardon, Wallace... mais entre, si tu veux...

 

Wallace : Je n’ai pas vraiment envie... si tu n’y vois pas d’inconvénient, je te préfère en civil. Allez tchao, Doc !

 

Le véto : Salut, Wallace !

 

Non, mais, quelle pipelette, ce véto, non ? On met une pièce dans la fente et il fonctionne pendant des heures ! Au moins, on ne s’ennuie pas... Ils ont trouvé leur bonhomme, à la télé ! Allez, salut, les poilus, et n’oubliez pas, c’est la saison du grand toilettage de printemps, alors choisissez bien votre shampooing Pet Head !

 

Commentaires

On a adoré la vidéo ! Quel vétérinaire sympa tu as Wallace !

19/03/2012

@MademoiselleBlume , oui c'est vrai, il est plutôt sympa quand il veut  :-)

Wallace
21/03/2012

Ah si tout le monde pouvait savoir tout ça avant de prendre des animaux n'importe comment sans même savoir comment il faut choisir son animal !

16/04/2012

Ajouter votre commentaire

Anti-spam :

© 2017 un Chien sur la Toile · Tous droits réservés · Développé par Natural-net