Accessoires & Design pour Chien, Chat, et Nac !

Les feuilles d'automne...

Alors, les poilus, quoi d'neuf ?

Comme vous savez, l’automne, c'est en général le retour... 

Ah non, je ne vais pas faire tout le boulot, hein ? Moi je suis là à vous chercher des niouzes, et vous, vous êtes là, à attendre tranquillement mon billet, en vous disant, y se foule pas le Wallace, pas un billet depuis les vacances... 

Eh bien j'ai dit ça suffit ! Je vais vous faire bosser, moi, vous allez voir : ça va trotter en cadence ! Allez les petits neurones, on démarre le logiciel, là ! 

On se secoue la pâtée qu'on a entre les oreilles ! Ça y est ? Bon, on va bien voir, de toute façon...

Alors... En automne, c'est le retour...? 

Des poux ?!? 

Oui, effectivement, c'est pas faux, mais ce n'est pas la réponse attendue. 

Une autre proposition...? 

De la croissance ??? Euh, non, pas vraiment, sauf si vous avez la particularité de vivre dans le tout petit micro-climat économique délimité par le triangle "Élysée-Matignon-Bercy", un genre de triangle des Bermudes où l'électronique embarquée vous livre des infos systématiquement opposées à ce que vous pouvez observer en regardant par la fenêtre... 

Ah, on me dit que mon statut d'égérie ne m'autorise pas à émettre un avis politique... Oui, mais là, à ma décharge, il n'y a plus grand chose de politique, c'est juste du bon sens... Attendez... Bon, on le dit à l'oreillette de fermer mon bec, mes propos n'étant pas "léchouille-compatible"... 

Bien, message compris... Reprenons. What else ? 

Oui, toi là-bas, au fond ? 

Le retour des feuilles mortes !?! 

Et c'est une... bonne réponse ! Bravo !!! Maintenant que tu as franchi le premier palier, je te propose un quitte ou double... Alors écoute bien. La question est la suivante : 

Que trouve-t-on le plus souvent sous une feuille morte ? 

Réponse A : un billet de vingt euros. 

Réponse B : rien du tout. 

Réponse C : une crotte de chien. 

Réponse D : euh... la réponse D ! 

Musique. 

Surtout, prends ton temps, l'enjeu est trèèès important.

Alors ? Quoi ? Tu veux appeler un ami poilu ?
Tu as un téléphone sur toi ? Non ? Donc, tu ne peux pas ! 
Non, on ne peux pas appeler sans téléphone, je t'assure ! Mais si tu gagnes ce jeu, tu pourras toujours t'en acheter un, de téléphone, n'est-ce pas ? Bon, tu vois, tout peut s'arranger. 

Alors, quel est, selon toi bien sûr, la bonne réponse ? Quoi, est-ce que je peux répéter la question ? Eh bien non, je ne peux pas, alors ? 

La réponse C ?
Tu es bien sûr ?
C'est ton dernier ouaf ?
Tu bloques ces aboiements ? 

Eh bien... la réponse était... La réponse... C !!! 

Eh, oui, c'est bien une crotte de chien qui se trouve le plus souvent sous une feuille morte, même si on me répète depuis plusieurs minutes à l'oreillette que la bonne réponse était " une déjection canine ". 


Par expérience, je peux vous dire que c'est surtout des crottes de chiens qu'on y trouve, sauf au bois de Boulogne, ou y'a pas qu'les chiens qui ont des envies de déjections, et je vous fais pas un dessin, passque commencer une carrière d'artiste de cette manière, c'est le plus sûr moyen de la terminer aussi sec, à moins d'être un copain au ministre de la culture, et comme c'est pas mon cas, je... ah, on me dit à l'oreillette que tout le monde est parti...
C'est vrai ? 

Bon, j'imagine que la plupart sont allés vérifier par eux-même ce qu'on trouve le plus souvent sous une feuille morte. Et dire que nous autres chiens, c'est principalement à cause de nos cr... nos déjections qu'on a mauvaise presse , en ville du moins. 

Faut bien le reconnaître : les gens aiment bien les chiens, en général, même les personnes qui n'en ont pas à eux, aiment bien les chiens. 

Mais prenez n'importe quel humain, mettez-lui le pied dans la crotte, et il va maudire tous les chiens de la Terre jusqu'à la septième génération, et cela, même si cette personne a un chien elle-même. Ça marche à tous les coups. 

Il existe une version 2.0 de ce cas de figure :
la crotte en question est camouflée sous une feuille morte, l'humain sélectionné pour cette aventure marche d'un bon pas, le regard absorbé par l'écran de son téléphone, prend appui sur le millefeuille fourré à l'extrait intestinal canin (moi aussi je sais inventer des zolis néologismes) et inaugure à l'insu de son plein gré une nouvelle figure digne d'un apprenti skateboardeur, avec réception garantie sur le postérieur dans la crotte, pardon, la déjection. 

Là, vous avez gagné un ennemi éternel pour le genre canin. 

Alors je vous adresse cet appel, mes amis les poilus : faites en sorte que vos humains aient toujours, oui : TOUJOURS sur eux lors de vos promenades des sacs à crottes, à déjections, à extrait intestinal, comme vous voudrez, mais des sacs, nom d'un chien !

Commentaires

Top ton nouvel article Wallace !
Ici quand on sort dans le monde on ramasse, on ramasse ... parce qu'avec 5 ou 6 poilus il y a de quoi faire, il faudrait parfois avoir des yeux derrière la tête pour en avoir un sur chaque poilu... Et après même en prime il arrive qu'on ramasse en plus avant de jeter le sac ainsi on peut repasser sur un chemin bien propre.
Mais dans le courant de notre vie comme on va en forêt tous les jours il n'y a pas de soucis... Et oui on est des petits veinards.
Mais nous avons un joli petit distributeur violet tout a fait élégant et pratique accroché à une de nos laisse.

04/11/2013

Alors là, oui!!! TOUJOURS des sacs à crottes accrochés à la laisse. Et parfois, j'en passe aux maîtres qui essaient de filer en douce laissant la déjection de leur chien sur le trottoir, espérant sans doute qu'une feuille viendra la camoufler...

11/11/2013

Wally ton article est super méga fort intéressant mais alors qu'est ce qu'il drôle... Maman et moi on a faillit se faire pipi dessus en lisant l'intro !! Merci pour ton humour ne change rien

12/02/2014

Ajouter votre commentaire

Anti-spam :

© 2017 un Chien sur la Toile · Tous droits réservés · Développé par Natural-net